Institut de Recherche sur les Composants logiciels et matériels pour l’Information et la Communication Avancée - USR 3380 du CNRS


Nos tutelles

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Projets > Thème Objects Connectés

Plateforme pour la conception optimale de systèmes de communication

publié le , mis à jour le

Malgré les efforts de recherche depuis plusieurs années, les réseaux de capteurs autonomes sont encore loin d’être opérationnels. Une difficulté rencontrée est la nécessité de prendre en compte l’ensemble des opérations effectuées pour le traitement d’un élément d’information. Les plate-formes actuelles se basent par exemple sur des couches physiques standardisées ou des approches radio-logicielles peu efficaces d’un point de vue énergétique. Il n’est alors pas possible de vraiment influer sur l’environnement global de la communication. De même l’optimisation des modules se fait sans prendre en compte les étapes nécessaires de codage de l’information, les retransmissions nécessaires ou la consommation engendrée par les logiciels embarqués.

La plate-forme développée à l’IRCICA a pour objectif d’être ouverte, multidisciplinaire et instrumentalisée, pour la conception optimale de systèmes de communication robustes et faible consommation. La finalité de cette plate-forme est de combiner la CAO circuits et architectures systèmes, l’optimisation du lien radio, de la couche MAC et de la consommation d’énergie.

Avec cette plate-forme, il est possible de quantifier en temps réel la consommation d’énergie, de mesurer la consommation propre de chaque sous systèmes(processeur, carte SD, module radio, capteurs, …) en lien avec les instructions exécutées des logiciels embarqués. Nous pouvons ainsi suivre en temps réel la consommation de chaque composant et nous pouvons analyser, a posteriori, la consommation des différentes fonctions logicielles.
Cette plate-forme constituera également un outil précieux pour le test des circuits et sous systèmes développés au cours de l’étude.

Deux retombées scientifiques et technologiques principales sont attendues :

  1. une gestion de l’énergie originale et plus performante de l’architecture matérielle, tenant compte du fonctionnement et des besoins logiciels.
  2. des outils de cartographie et d’analyse du code, s’intégrant directement dans les processus de développement logiciel classiques, afin d’optimiser et de réaliser des recommandations pour les concepteurs de logiciels. Sur la base de cette plate-forme nous pourrons implémenter des stratégies originales de gestion optimale de l’énergie tant pour l’architecture matérielle que logicielle.